La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Maman Nicole

Un récit hors du commun. Un récit d’abnégation.

Un appel lointain. Celui de survivantes d’une atrocité, le génocide rwandais de 1994. Celui de ces femmes battues et violées, à qui on a tout enlevé, mari, enfants, et dignité, maintenant laissées pour compte, vivant dans des conditions abjectes.

Un cri du coeur. À 60 ans, Nicole laisse tout derrière pour ce pays qu’elle ne connaît pas, mais qu’elle adopte et qui en fait son enfant.

À 60 ans, elle redevient maman, Maman Nicole, mère d’une communauté de femmes meurtries à la recherche d’un peu d’amour et de bonheur.

Maman Nicole, une histoire de conviction, une histoire de passion, une histoire de coeur.

Personnalité de l’année 2010 La Presse-Radio-Canada, Nicole Pageau a passé 7 ans au services de celles qu’elle appelle ses « mamans ».

Elle s’est racontée au journaliste Denis-Martin Chabot de Radio-Canada.

 

 

 

22,95 $

150 pages

Clermont Éditeur

ISBN : 9-782-924545-35-5

 

Choix d'envoi

Mes plus récentes publications

Cliquez sur les couvertures pour acheter le livre

 

Cliquez ici pour acheter ce livreCliquez ici pour acheter ce livre Une rencontre fortuite à Paris. Un auteur fait la connaissance d’un homme. L’autre homme. Celui dont il ignorait totalement l’existence et qui lui apprend qu’il est cocu. Depuis très longtemps. C’est le point de départ de ce roman auto fictif qui nous entraine le tourbillon de la violence dans ce couple, dont les conjoints sont des hommes. Dans ce tumulte, les rôles d’agresseur et de victime s’échangent.  Avec son humour cinglant, Denis-Martin Chabot nous emmène dans l’univers parfois désolant, parfois drôle d’un homme prêt à tous les compromis dans sa quête d’amour. Cliquez ici pour acheter ce livreCliquez ici pour acheter ce livre
 

 

Grand militant des droits LGBTQ+, Laurent McCutcheon a contribué à faire du Québec moderne un endroit où il fait bon vivre. Sa mort, en juin 2019, a ramené à la mémoire collective le travail colossal qu’il a accompli pour faire avancer les droits de la personne au pays. Il a été à l’avant-plan de la reconnaissance des couples de même sexe et a su rallier à la cause la communauté LGBTQ+ et les décideurs, dont la reconnaissance des conjoints de fait de même sexe, le mariage pour tous, puis la première politique de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Il est aussi à l’origine du concept de la Journée mondiale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie.